yuBITsUME

SERIE PARTICIPATIVE QUERSTINNANT NOTRE RAPPORT AU SYSTEME ECONOMIQUE (2019-?)​Une ligne de découpe avec ciseaux est tatouée autour de la première phalange de l’auriculaire de l’artiste.Au centre de la pièce, un moulage de son avant-bras.Les murs portent les châssis toilés sur lesquels sont peintes différentes vues de l’avant-bras.Chacune de ces toiles énonce un positionnement (vérité) sur le moulage, diamétralement opposé à celui du spectateur. L’installation mettrait en relation l’interdépendance entre les peintures et la sculpture pour tenter d’avoir accès à une vision plus globale, plus objective, ce que je nomme la réalité de l’objet (réalité : somme des vérités). C’est le corps du spectateur qui va construire ce lien.L’installation est ainsi proposée à la vente avec des options différentes : l’achat de l’installation complète dont le prix est fixé sur la cotation au point que je maintiens depuis toujours (Estimation : le prix de l’installation avec quatre châssis 120F, avoisinerai les 50.000€).L’achat d’une seule pièce de cette installation est possible après approbation d’une charte détaillé sur les modalités que ce type d’achat entraîne (Estimation : le prix d’une seule pièce calculé comme un objet de consommation courant indexé sur le SMIC horaire à 10,02€, avoisinerai les 200€).La deuxième option induira la « faute » de l’artiste envers son travail et ses collectionneurs passés. Le repentir sera exercé par l’ablation d’une phalange de l’auriculaire au niveau du trait de découpe tatoué. Le moulage perdra à son tour sa phalange, invalidant le rapport entre les toiles et la sculpture. Le nom de l’acheteur sera gravé sur cette dernière.

 

PARTICIPATIVE SERIES QUESTIONING  OUR RELATIONSHIP TO THE ECONOMIC SYSTEM (2019-?)

A cutting line with scissors is tattooed around the artist’s first finger phalanx. In the center of the room, a moulding of his forearm.The walls bear the canvassed frames on which are painted different views of the forearm.Each of these canvases states a positioning (truth) on the mould, diametrically opposed to that of the spectator. The installation would link the interdependence between the paintings and the sculpture to try to have access to a more global, more objective vision, what I call the reality of the object (reality: sum of truths). It is the body of the spectator that will build this bond. The installation is offered for sale with different options: 

- The purchase of the complete installation whose price is fixed on the quotation point that I have always maintained (Estimate: the price of the installation with four 120 F chassis, will be around 50.000 €).

-The purchase of a single part of this installation is possible after approval of a detailed charter on the terms and conditions that this type of purchase entails (Estimate: the price of a single piece calculated as a current consumption object indexed to the hourly SMIC at 10.02€, would be around 200€).

The second option will induce the artist’s fault with his past work and collectors. Repentance will be exercised by the removal of a phalanx of the auricular at the level of the tattooed cutting line. The moulding will in turn lose its phalanx, invalidating the relationship between the paintings and the sculpture. The name of the buyer will be engraved on the latter.

 

www.layral.fr/yubitsume

A6 yuBITsUME 2019, Aquarelle et sang sur papiers encadrés, 25,5x25,5

300,00 € Prix original
150,00 €Prix promotionnel